top of page

♥ L'hôtel des oiseaux

« L’hôtel des oiseaux » de Joyce Maynard (Philippe Rey)


Amélia s’apprête à se jeter dans le vide depuis le Golden Gate Bridge, quand soudain, elle renonce. Tout le sens qu’elle avait mis dans l’existence vient pourtant d’être balayé par deux drames successifs. Mais la cruauté du sort n’a pas raison d’elle et elle choisit la fuite. Amélia, détruite intérieurement, se joint à un groupe de hippies en partance pour l’Amérique centrale. Elle garde ses distances avec le groupe durant des jours, avant d’embarquer au hasard dans un avion qui la conduit à la Esperenza, petite ville du Guatemala sise au pied d’un volcan. Après avoir traversé les eaux d’un lac enchanteur, elle prend une chambre à l’hôtel de la Llorena qui l’intrigue et la fascine par sa décoration. Après quelques jours, Amélia sort peu à peu de son mutisme et se met à tisser un lien fort avec Leila, la tenancière. Les deux femmes s’apprécient et se comprennent parfaitement. Leila confie à Amelia que si elle cherche à rebâtir complètement sa vie, elle a trouvé le bon endroit. La suite lui donnera raison.

Récit de la perte d’identité, récit de résilience, « L’hôtel des oiseaux » est un très beau roman mêlant une foule de personnages et de thèmes tous différents. La magie du lieu opère une transformation des êtres que le lecteur finit par rejoindre dans une rêverie étonnante et délicieuse. (eb)



64 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page