♥ L’homme qui peignait les âmes

« L’homme qui peignait les âmes » de Metin Arditi (Grasset)

Lien vers la notice: https://biblio.villars-sur-glane.ch/NetBiblio/search/notice?noticeNr=N15181


Près de Bethléem, dans le monastère de Bar Saba, le voyageur peut admirer la célèbre icône du Christ Guerrier que l’on range parmi les cinq plus belles icônes du monde. On a toujours pensé que celle-ci datait du XIVe siècle. Et puis un jour, des travaux de restauration ont montré qu’elle remontait en fait au premier siècle du premier millénaire. Mais qui donc avait réussi à donner au Christ cette expression si saisissante ? Quel peintre de génie connaissait si tôt des techniques appelées à se développer des siècles plus tard ?

Metin Arditi se propose de nous raconter l’extraordinaire histoire d’Avner, enfant juif, qui devint chrétien pour apprendre à peindre et consacrer sa vie à cet art. Surpassant les autres peintres au sein des monastères, il sera contraint à la fuite comme il avait fui sa famille. Recueilli par Mansour, un marchand arabe, il découvrira le sens de sa véritable mission. Jetant des ponts entre les grandes religions du Livre, Metin Arditi démontre qu’une plus haute sagesse est capable de transcender les différentes croyances. Avner ne s’embarrasse pas des différents rites. Il cherche d’abord à faire apparaître la part de divin contenu dans chaque homme et pour cela, il va user de son talent de peintre. Dans un style épuré évoquant tantôt les évangiles, tantôt les contes des mille et une nuits, cette belle lecture sait parler à notre âme et nous faire rêver d’un Orient disparu... Après quelques déceptions, Metin Arditi renoue ici avec son talent de conteur.

54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout