top of page

La langue des choses cachées

« La langue des choses cachées » de Cécile Coulon (L’iconoclaste)


Mêlant langue poétique et langue littéraire, Cécile Coulon emmène ses lecteurs dans l’étrange univers des personnes qui ont « le don ». On les nomme « rebouteux », « guérisseur » ou « voyant », on les appelle quand la science ne peut plus rien. Ils comprennent les signes, la langue des choses cachées et ils peuvent voir l’esprit des morts. Dans ce roman, celui qu’on appelle « le fils » est appelé pour la première fois. Il prend la succession de sa mère qui officiait avant lui. Arrivé dans un petit village au très fond d’une vallée, il se retrouve confronté à un cas d’une violence extrême auquel sa mère a déjà dû faire face. Aux limites du fantastique, l’autrice poursuit un parcours littéraire singulier qui ne manque pas d’être remarqué. (eb)


44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page