top of page

♥ Au Sevilla Bar

Dernière mise à jour : 24 sept. 2019

« Au Sevilla Bar » d’Alex Capus (Actes Sud)

Alex Capus aime ses amis, la bière et les couples qui durent. Il est aussi profondément attaché à ses racines et plus particulièrement à la ville d’Olten (il suffit de se souvenir de son magnifique recueil de nouvelles intitulé « Le Roi d’Olten »). Voyageur par moments, mais sédentaire dans l’âme, il achète en 2016 le Galicia Bar et se transforme en patron de bistrot dans lequel il a la chance de pouvoir observer ses clients. Tout le monde comprend alors que ce roman est passablement autobiographique.

Max, son alter ego dans le roman, est tenancier du Sevilla Bar. Il a une femme en formation à Paris, de grands enfants, des amis et, bien sûr, des habitués qu’il chouchoute.

Ses journées se partagent ainsi entre le recyclage du verre usager, le service et le réconfort qu’il prodigue à ses clients abîmés par la vie. Max, tout comme Alex Capus, aime ses semblables autant que la modestie.

Le deuxième personnage principal est un taureau empaillé qui trône au-dessus du bar, surnommé Cubanito, dont les aventures rocambolesques apportent une touche d’humour indispensable. De page en page, le lecteur apprend à connaître le triste destin de Cubanito, tout en découvrant la vie des clients remarquables du Sevilla Bar.

Subtil mélange de nostalgie et de tendresse, éloge de la cinquantaine ou ode à un amour simple, ce roman que l’on peut qualifier d’helvétique, se savoure comme un bon verre au coin du Sevilla bar.

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page