♥ Beau comme une enluminure!

Dernière mise à jour : 16 févr.


« Le Livre des heures » d’Anne Delaflotte Mehdevi (Buchet Chastel)

L’auteur de ce roman adore le monde des livres et nous y plonge une nouvelle fois.

Au Moyen Âge, un Livre d’heures était un livre de prières suivant le calendrier liturgique et les heures de la journée. Le plus souvent, ces ouvrages appartenaient aux riches bourgeois et étaient habituellement le seul livre présent dans la maisonnée. De fait, ils étaient enluminés avec grâce et richesse.

En ouvrant le Livre d’heures de Marguerite, le lecteur découvre page après page la vie simple et belle d’une femme de la fin du XVe siècle. Elle est peintre enlumineuse à Paris, sa maison et son atelier se situent sur le pont Notre-Dame, aujourd’hui disparu mais qui ressemblait au Rialto de Venise ou au Ponte Vecchio de Florence. Anne Delaflotte-Mehdevi sait nous faire découvrir l’enchantement des couleurs et des enluminures qui sont toute la vie de Marguerite. En ce temps, pas question de tenir un journal intime, alors la peintre glisse dans les marges de son Livres des Heures des éléments de sa vie privée qui constitue le fil du récit. Il y a la volonté de travailler à l’égal des hommes d’abord, puis la lutte avec sa mère pour se marier avec un parti de son choix, puis au fil des ans la découverte de la passion. Le charme qui se dégage de ce texte est indéniable et nous transporte le temps d’une délicieuse rêverie dans l’univers fascinant de ce monde à la charnière de la Renaisssance et du Moyen Âge.


Lien vers la notice : https://biblio.villars-sur-glane.ch/NetBiblio/search/notice?noticeNr=N16687


12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout