top of page

♥ La course au mouton sauvage

« La course au mouton sauvage » d’Haruki Murakami (10/18)


« La course au mouton sauvage » est un des romans les moins connus de Murakami. On peut attribuer ce manque de célébrité à son scénario étrange. Pourtant ce récit loufoque possède un charme réel qui ne devrait pas vous laisser indifférent.

Tout commence par la photographie banale d'un paisible pâturage parsemé de moutons. Le narrateur l'a utilisé pour illustrer la couverture d'un magazine dont il s'occupe. Avec un associé un peu alcoolique, il gère une petite agence de publicité que tous deux essaient de rendre viable. Comme toutes les petites entreprises qui débutent, rien n’est gagné.

Lourde est donc la déconvenue, quand un homme tout habillé de noir, envoyé par le maître d'une organisation secrète, lui ordonne de détruire les exemplaires du magazine et de lui livrer le nom de celui qui lui a remis le cliché. Cherchant à comprendre la raison de cette demande, il apprend l'existence d'un mystérieux mouton marqué d'une grande étoile sur son flanc et doté de mystérieux pouvoirs... Mouton qu'il devra retrouver dans un délai extraordinairement court. N'ayant d'autres choix, notre narrateur part pour l’île d’Hokkaido au nord du Japon, accompagné de sa jeune amie dont il est amoureux fou des oreilles, car ces dernières sont d’une perfection ensorcelante. Leur route va dès lors croiser celle de beaucoup de personnages, dont le mystérieux « Rat », un vieil ami du narrateur dont il n'a plus de nouvelles, mais qui semble détenir la clef de l’énigme du mouton sauvage.

Le ton est donné.  Le bizarre côtoiera toujours l’aspect aventureux dans cette équipée extraordinaire. (eb)


32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page