♥ Pipes de terre et pipes de porcelaine : souvenirs d’une femme de chambre 1920-1940

Dernière mise à jour : mai 3

« Pipes de terre et pipes de porcelaine : souvenirs d’une femme de chambre 1920-1940 » de Madeleine Lamouille et Luc Weibel (Zoé)

Lien vers la notice: https://biblio.villars-sur-glane.ch/NetBiblio/search/notice?noticeNr=N14607


Pour peu qu’on consulte son arbre généalogique, on retrouvera immanquablement quelques ancêtres ayant porté le titre de "servante" ou de "femme de chambre". Mais à quoi correspondait exactement ce titre par le passé ? En recueillant le récit de Madeleine Lamouille, née à Cheyres en 1907 et qui exerça cette profession dans les années 20 et 30, Luc Weibel nous a permis de mieux comprendre le destin et la condition de toutes ces femmes. Il n’en ressort rien de glorieux. Malgré le fait de parfois travailler dans de "grandes maisons", la réalité des servantes ressemblait surtout à un esclavage les réduisant à l’état d’être humain de seconde catégorie. On lit, effaré, les phrases simples et percutantes de Madeleine qui nous parle d’un temps pas si lointain. Sensible à l’injustice et à l’inégalité, Madeleine a légué ce témoignage inestimable à notre époque qui aime trop facilement se plaindre. A seulement cent ans d’écart, nos inégalités salariales ou de genres semblent bien insignifiantes quand on les compare à celles de son temps.

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout