top of page

Sugar street

« Sugar Street » de Jonathan Dee (Les Escales)


Roulant à toute allure en direction de la côte est des Etats-Unis, un homme fuit. Sous le siège passager, il a caché une enveloppe remplie de dollars. 168'548 pour être précis. Que fuit-il ? Sa vie passée ou simplement lui-même ? Une chose est sûre, il prend soin de ne laisser aucune trace de son passage. Il a jeté son passeport et toutes ses cartes de crédit, il a écrasé son téléphone cellulaire et prend garde d’éviter toutes les caméras de surveillance qui ponctuent l’espace public.

Il finira par échouer dans une petite ville, bien décidé à recommencer une vie plus simple et recentrée sur lui-même. Tous les faux-semblants de notre société, il veut s’en débarrasser. C’est pour lui une obsession, voire une paranoïa. Ses relations se limiteront à sa logeuse, ses sorties à la bibliothèque et à l’épicerie locale. Et puis le temps passera et l’argent diminuera, inexorablement. Jusqu’à la dernière page, le lecteur cherchera à comprendre son geste.

Jonathan Dee revient avec cet étonnant roman psychologique qui décrypte les travers de l’Amérique aussi bien que les dangers de notre traçabilité permanente.






24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page